Le CMAF participe à la Journée Mondiale de l’Océan

Participation au salon Euromaritime à Marseille
3 juin 2020
Webinaire CMAF
CMAF : webinaire sur le thème du transport fluvial en Afrique de l’Ouest et du Centre
21 juillet 2020
Afficher tout

Le CMAF participe à la Journée Mondiale de l’Océan

Cluster Maritime d'Afrique Francophone

Le 8 juin, le Cluster Maritime d’Afrique Francophone (CMAF) a organisé une série d’activités dans le cadre de la Journée Mondiale de l’Océan. Le but de cette journée est de célébrer les océans et de sensibiliser au rôle crucial qu’ils jouent dans notre subsistance ainsi qu’aux moyens qui existent pour les protéger. Véritables poumons de notre planète, ils fournissent par exemple la plupart de l’oxygène que nous respirons. Ils constituent aussi une source importante de nourriture et de médicaments, et sont un élément essentiel de la biosphère. Il est donc important de sensibiliser le public sur la place fondamentale qu’ils occupent dans notre écosystème, et sur l’impact négatif que les activités humaines ont sur ceux-ci.

En raison des conditions sanitaires actuelles, le CMAF a choisi de ne pas organiser d’événements d’envergure dans le cadre de la Journée mondiale des océans. Toutefois des actions ont été organisées toute la journée de concert avec l’Organisme National de l’Action de l’Etat en Mer (ONAEM) du Togo. Une émission spéciale animée par les chaines télévisées TVT et  New World TV fut aussi consacrée à cette Journée. Des acteurs de la protection des espaces marins sont intervenus dans différentes émissions de radio togolaises, non seulement pour rappeler l’importance des océans et le besoin de les protéger ; mais aussi pour sensibiliser aux gestes barrières à adopter dans le domaine maritime dans la lutte contre la pandémie de Covid-19.

Au cours de la journée, des masques faciaux et du matériel de nettoyage comme des sacs poubelles ont été distribué à des représentants des associations d’artisans pêcheurs et à des représentants du port de pêche de Lomé. Ce matériel a été financé par la communauté portuaire de Lomé, l’ONAEM, des acteurs privés (Bolloré Transport & Logistics Togo, Antaser Togo, Boluda Togo et le Club des Amis de la Plage et des Océans) et le CMAF. Au total, 2000 masques et 110 paquets de 50 sacs poubelle ont été distribués.

La pêche est une activité où chaque acteur est en contact, des pêcheurs sur les pirogues, en passant par les mareyeuses sur les sites de transformation aux marchands de produits de la mer et leurs clients, et sont donc particulièrement exposés au risque de contracter la Covid-19. Ainsi, les représentants des différents donateurs ont rappelé les mesures préventives pour endiguer la propagation du virus :

  • Se laver souvent les mains avec du savon et ‎de l’eau ou une solution hydroalcoolique
  • Porter un masque recouvrant la bouche et le nez‎
  • Rester à distance de toute personne qui tousse ‎ou éternue
  • Conserver une distance d’un mètre les uns des autres
  • Ne pas toucher ses yeux, son nez ou sa bouche. ‎‎‎ ‎
  • Utiliser un mouchoir à usage unique
  • Saluer sans se serrer la main

Cette année, le thème de la Journée mondiale de l’océan, « l’innovation pour un océan durable », donne une occasion d’explorer les approches innovantes, entrepreneuriales et créatives susceptibles d’accélérer la restauration et la protection des océans et des côtes. Le CMAF compte dans son réseau certain nombre d’entreprises innovantes dans les domaines de la lutte contre l’érosion côtière, des technologies marines, de l’énergie offshore ou de la surveillance des espaces marins, toutes engagées en faveur de la protection des océans. A travers ses événements et les synergies qu’il génère, le CMAF fait la promotion du savoir-faire de ces acteurs, pour que toute l’économie puisse profiter des capacités d’innovation et des opportunités d’affaires qu’offrent les activités en mer. Cette journée fut donc l’occasion de rappeler que le CMAF soutient l’innovation, gage de développement dans les domaines des infrastructures et du transport, de la gestion des ressources alimentaires et énergétiques, des technologies, des sciences marines et du tourisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X