A PROPOS

Mot du Président

La création du Cluster Maritime d’Afrique Francophone (CMAF) dont l’objectif principal est de promouvoir la « place maritime régionale » et soutenir le développement des acteurs économiques du milieu marin et des pays de l’hinterland qui dépendent de nous, dans une finalité de développement durable nous tient fortement à cœur. Je sais aussi que les défis qui nous attendent sont non seulement grands, mais surtout divers et variés. Cependant, c’est dans une grande sérénité que mon bureau et moi aborderont les missions, confiées à nous. Car notre région regorge de gens passionnés par la mer et déterminés à apporter du progrès et de la valeur ajoutée pour l’ensemble des acteurs de la Communauté Portuaire. Nous sommes aussi par-dessus tout, tous conscients que seules la concertation, l’implication de tout un chacun et la volonté ferme du CMAF d’accompagner ses membres dans le développement durable et responsable de leurs activités et de leurs projets, en Afrique et à l’international, seront les moteurs de nos actions. Pour réussir notre mission, nous devons nous appuyer mutuellement sur nos diverses et multiples expériences. C’est sur cet optimisme et cette foi en l’avenir de notre regroupement que je souhaite à toutes et à tous bon vent. Vive le Cluster Maritime d’Afrique Francophone.

Conseil d'Administration

Le conseil d’Administration du CMAF comporte au total 10 membres. Il s’agit du Togolais Charles GAFAN (Bolloré Transport et Logistics au Togo) élu président. Sont également membres du Conseil d’Administration : le Burkinabé Hervé ZONGO (CMA-CGM Bénin, Togo et Niger), le Béninois Ernest TINDO (Association panafricaine des jeunes pour l’économie bleue), le Franco-Ivoirien Damien GUESSENND (Athéna Shipping), le Sénégalais Ababacar NGOM (Piriou Sénégal), le Togolais Stanislas BABA (Président du Haut conseil pour la mer au Togo), le Franco-Malien Mohamed DIOP (Bolloré Cameroun), le Camerounais Aoudou DANDOUMA (Fourelagadec), le Gabonais Sayide ABELOKO (Ex-directeur général des ports du Gabon) ainsi que la Franco-Malienne Maïmouna Tambadou DIALLO (BRAO).

Présentation du CMAF

A l’issue d’une assemblée générale constitutive ayant réuni plusieurs acteurs du secteur maritime venus de 21 pays d’Afrique, le Cluster Maritime d’Afrique Francophone (CMAF) a été créé le 20 mars 2019. Rassembler à son sein les acteurs de l’écosystème maritime, de l’industrie aux services et activités maritimes de toute nature (entreprises de toutes tailles, pôles de compétitivité, fédérations et associations, laboratoires et centres de recherche, écoles et organismes de formation, collectivités et acteurs économiques locaux etc.), telle est la vocation du CMAF. Son objectif principal est de promouvoir la « place maritime régionale » et soutenir le développement des acteurs économiques du milieu marin, dans une finalité de développement durable. L’avenir de l’Afrique est désormais tourné vers la mer et face à une économie extrêmement concurrentielle, le Cluster Maritime d’Afrique Francophone ambitionne de créer des synergies entre acteurs du maritime, pour que toute l’économie puisse profiter des capacités d’innovation du maritime et des opportunités d’affaires qu’offrent les activités en mer. Ayant son siège à Lomé, la capital du Togo et partenaire du Cluster Maritime Français, le CMAF est dirigé par un Conseil d’Administration de dix (10) membres avec à sa tête le Togolais Charles Kokouvi GAFAN.

Le Bureau Exécutif



X